alcool affecte entrainement arrêter de boire

VOICI COMMENT L’ALCOOL AFFECTE VOTRE ENTRAINEMENT: 8 DIFFÉRENCES QUE VOUS REMARQUEREZ LORSQUE VOUS ARRÊTEZ DE BOIRE

Points Forts:

  1. Rester en forme ça vaut la peine pour vos activités de tous les jours
  2. L'alcool affecte vos performances le lendemain
  3. Après une nuit bien arrosée votre corps peut prendre jusqu'à 48 h pour s'y remettre
  4. L'alcool appui temporairement sur le bouton pause de votre métabolisme
  5. Les calories que vous consommez dans la bière entrainent un gain de graisse inutile
  6. Boire de l'eau est plus efficace pour vous

Rester en forme en particulier est important pour nos activités quotidiennes. Mais il peut arriver que nous ayons besoin de prendre un verre ou un petit quelque chose pour nous détendre. Toutefois, avant de vous lancer, gardez à l'esprit que le fait de boire ; pouvez annuler tout le travail ardu que vous avez réalisé pour votre entraînement. 

More...

Pourquoi vous ne devez pas boire limite modérer votre consommation

Des recherches ont été révélées en fait, que l'alcool puisse interférer avec la croissance musculaire. Ainsi ralentir le processus de récupération post-exercice. De plus, quand vous buvez en groupe, avec d'amis ; vous avez tendance à consommer plus que vous n'en consommez d'habitude.

Selon une étude les hommes consomment en moyenne 2,5 boissons par heure entre 23 h et minuit le samedi. Tandis que les femmes en boivent 1,9.

Peu importe ce que vous faites, il est clair que boire n'a pas d'impact positif sur votre entraînement.

De fait, certaines personnes qui s'entraînent régulièrement préfèrent tout simplement s'abstenir complètement de l'alcool; Pour être plus efficace et se sentir bien dans leur corps à tout moment.

Kayla Itsines, s'abstient de consommer de l'alcool. Elle a  déclaré qu'elle ne boirait probablement plus jamais dans sa vie.

Lorsque vous décidez de prendre quelques verres d'alcool, vous ne le realisez peut être pas; mais vous diminuez considérablement vos performances possibles pour le lendemain. Si boire est bon pour vous, peut-être que ne plus boire serait mieux.

Voici les 8 choses que vous remarquerez quand vous vous abstiendrez de boire.

Effet de l'alcool sur votre entraînement

 #1. S'ABSTENIR DE L'ALCOOL AMÉLIORE LA QUALITÉ DE VOTRE SOMMEIL

Giphy

Premièrement, se lever pour aller s'entraîner n'est pas évident pour certaines personnes; et pire encore quand vous êtes fatigué. En fait, c'est presque impossible.

Selon le Dr. Balduzzi de Fit Père Project, l'alcool perturbe votre sommeil; commun le connu sous le nom de mouvements oculaires rapides (REM). En effet, c'est l'une des formes de sommeil les plus essentielles à la récupération. Pendant le sommeil paradoxal, l'hormone de croissance permet de réparer naturellement les muscles endommagés, tout en brûlant les graisses.

s abstenir alcool amélioration qualité sommeil

S'abstenir  de alcool va booster votre  récupération

Fait intéressant: le Dr Balduzzi explique que le paradoxe du sommeil est dû à la tolérance de chaque personne. Mais, en général, vous allez boire, plus votre sommeil sera affecté . Par conséquent, il est complètement invisible le plus sûr; votre sommeil et votre capacité à récupérer après votre entraînement.

Dans une autre étude, concernant les joueurs de rugby, les chercheurs ont signalé une perte de sommeil . De fait, il y a également des problèmes de santé liés à la consommation d'alcool; probablement le résultat d'une consommation excessive d'alcool après le match.

# 2. L'ALCOOL PEUT INTERFÉRER AVEC VOTRE CROISSANCE MUSCULAIRE

Giphy

En fait, on peut altérer la synthèse des protéines ou le processus de formation de nouveaux muscles. Selon une étude publiée dans le Journal  américain de physiologie, on associe à une diminution de masse musculaire et de masse maigre. En fait, les chercheurs expliquent que l'alcool peut affecter les protéines qui activent la croissance musculaire, stoppant ainsi vos
#gains.

Néanmoins, si cela ne vous convainc pas de jeter votre petite bouteille de tequila; une autre étude de la faculté de médecine de l'Université de Pennsylvanie; a montré que la consommation d'alcool diminuait d'environ 70% les taux d' hormones de croissance humaine (HGH). Dans le fond c'est l'élément clé du processus de réparation et de croissance musculaire ;  Êtes-vous un gros buveur ? Peut-être que vous sabotez simplement votre entraînement et votre progression sans même le savoir.

alcool croissance musculaire performance sportive récupération

Vos gains seront plus intéressants en évitant l'alcool

Ces chercheurs notent que ces deux études ont été réalisées avec une grande quantité d'alcool administrée à des animaux, de sorte que des quantités modérées ne peuvent pas avoir le même effet.  En effet, la clé est le mot «grande quantité ». De plus, les problèmes négatifs importants se produisent lorsque vous buvez 5 ou 6 boissons alcoolisées ou plus. Voici un lien vers une étude qui en discute plus en détail : les effets sur les performances sportives et la récupération chez les athlètes masculins.

En effet, si les athlètes doivent consommer de l'alcool après un sport / exercice, une dose d'environ 0,5 g / kg de poids corporel n'aura probablement aucune incidence sur la plupart des aspects de la récupération. La croissance musculaire semble ne pas être affectée par une consommation modérée de 1 à 3 verres. 

Mais soyons honnêtes l'alcool a-t-il vraiment des effets positifs sur la forme physique ?

La croissance musculaire optimale et la récupération sont meilleures avec une consommation d'alcool ZÉRO

J'apprécie bien un ou deux verres, mais je me rends compte qu'il au moins un effet sur ma récupération musculaire et la synthèse des protéines.

Un autre problème

Pour ce qui est des calories dans l'alcool, en réalité ce sont des calories vides. En fait, il n'y a rien d'intéressant là-dedans. En effet, si gagner un maximum de muscle est une préoccupation majeure pour vous, il serait peut-être temps de revoir votre consommation.

# 3. BOIRE AFFECTE VOTRE MÉTABOLISME

Giphy

En fait, le Dr Balduzzi explique que l’alcool peut avoir des effets négatifs sur votre métabolisme et, par conséquent, sur vos objectifs de conditionnement physique.

En réalité, votre corps considère l'alcool comme une toxine métabolique. Lorsque vous buvez, votre foie a du mal à décomposer l'alcool et à l'éliminer de votre corps. Dans le processus de métabolisation et d'élimination de l'alcool, notre corps «brise» les matières grasses, les glucides et les protéines.

boire alcool influence métabolisme physique forme

Boire favorise le dépôt des graisses dans votre corps

En plus, le Dr Balduzzi ajoute que plus vous buvez, plus cet effet émoussant sur la combustion des graisses est important.

Il faut environ 48 heures pour éliminer complètement l'alcool de votre corps après une nuit bien arrosée.

L'élimination complète de l'alcool de votre alimentation vous permet d'éviter ce scénario

Des scientifiques de l'Université Massey en Nouvelle-Zélande ont découvert que ceux qui avaient consommé 1 gramme d'alcool par kilogramme (environ cinq verres par pour un homme pesant 160 livres) après une séance d'haltérophilie ont éprouvé plus de douleur que ceux qui ont bu juste du jus. De plus, ils avaient également des niveaux plus élevés de créatine kinase, une enzyme qui crée des dommages aux tissus musculaires.

Une autre étude publiée dans le Journal américain de nutrition clinique; a montré qu'une consommation de 24 grammes d'alcool, l'équivalent d'environ deux boissons, ralentissait le métabolisme des graisses de 73%. Lorsque le corps métabolise l'alcool que vous avez consommé, il ralenti  la combustion des calories contenues dans vos aliments.

L'alcool appuie temporairement sur le bouton pause de votre métabolisme.

# 4. L'ALCOOL RALENTI VOTRE TEMPS DE RÉCUPÉRATION

Giphy

Pour récupérer correctement après un effort physique, votre corps doit faire plusieurs choses, dont stimuler la synthèse des protéines musculaires, rétablir les niveaux d'hydratation de votre corps et reconstituer le glycogène.

bière vin boisson ralenti temps de récupération hydratation

Boire ralenti votre processus de réhydratation

Quiconque a bu quelques verres sait que l'alcool peut augmenter votre production d'urine. En outre, cela peut également affecter le processus de réhydratation et de récupération de votre corps.

Une étude réalisée en 2009 par le Journal of Applied Physiology a révélé que ; les boissons contenant au moins 4 % d'alcool ; ce qui inclut les bières, le vin et les spiritueux, pourraient poser problème.

Ci-dessous les tableaux suivants le temps en (h) de récupération ; nécessaires à votre corps, après une consommation d'alcool, pour revenir à 0 gramme d'alcool dans le sang ; à la fois pour les hommes et pour les femmes ; selon la masse corporelle en kilogramme (kg). Une dose d'alcool équivaut  à un verre d'alcool servi dans un bar.


 
50 kg
60 kg
70 kg
80 kg
90 kg
100 kg
110 kg
1 dose
1,9 h
1,6 h
1,4 h
1,2 h
1h
0,9 h
0,8 h
2 doses
3,8 h
3,2 h
2,7 h
2,4 h
2,1h
1,9 h
1,7 h
3 doses
5,7 h
4,7 h
4,1h
3,6h
3,2 h
2,8 h
2,6 h
4 doses
7,6 h
6,3 h
5,4 h
4,8 h
4,2 h
3,8 h
3,5 h
5 doses
9,5 h
7,9 h
6,8 h
5,9 h
5,3 h
4,8 h
4,3 h
6 doses
11,4h
9,5 h
8,2h
7,1h
6,3 h
5,7 h
5,2 h
7 doses
13,3 h
11,1 h
9,5 h
8,3 h
7,4 h
6,7 h
6 h

Tableau p nos les

 
40 kg
50 kg
60 kg
70 kg
80 kg
90 kg
100 kg
1 dose
2,8 h
2,2 h
1,8 h
1,6 h
1,4 h
1,2 h
1,1 h
2 doses
5,5 h
4,4 h
3,7 h
3.2 h
2,8 h
2,5 h
2,2 h
3 doses
8,3 h
6,7 h
5,5 h
4,8 h
4.2 h
3,7 h
3,3 h
4 doses
11,2 h
8,9 h
7,4 h
6,3 h
5,5 h
4,9 h
4,4 h
5 doses
13,8 h
11,1 h
9,2 h
7,9 h
6,9 h
6,2 h
5,5 h
6 doses
16,7 h
13,3 h
11,1 h
9,5 h
8,3 h
7,4 h
6,7 h
7doses
19.4 h
15,5 h
13 h
11,1 h
9,7 h
8,6 h
7. 8 h

 Tableau p nos les femmes


Certaines personnes pensent que la bière est la boisson idéale après l'entraînement. Car elle contient des glucides et des électrolytes. Certes, mais ne sont pas à des niveaux suffisamment élevés pour une récupération adéquate.

Certains chercheursont même essayé de manipuler la teneur en alcool et en sodium de la bière pour proposer une boisson qui n'entrave pas la réhydratation.

Pour ce qui est de reconstituer le glycogène de l'organisme, ou les réserves d'énergie ; cela dépend de ce que vous mangez et buvez après votre entraînement.

En fait, "Il est peu probable que l'alcool ait un impact sur la reconstitution du glycogène", a déclaré Matt Barnes, chercheur à l’Université Massey en Nouvelle-Zélande sur les effets de l’alcool sur la récupération après un effort physique, "tant que les glucides sont consommés de manière opportune et qu'ils ne sont pas exclus après l'exercice ou remplacés par de l'alcool - ce qui peut souvent être le cas si on se socialise ou on se retrouve entre amis peu après le sport ou l'exercice."


Selon une autre étude, sur l'effet  de la consommation d'alcool il est également dangereux de boire quelques bières après une séance d’entraînement, ce qui signifie que vous éviterez vos aliments de récupération adéquate riche en protéine. Sans assez de protéines, la synthèse musculaire des protéines n'est pas stimulée, ce qui peut inhiber la croissance et la réparation des muscles.

Savez-vous un peu ce qu'on peut ressentir après une bonne séance de jambes ? En fait la consommation d’alcool peut réellement empirer la situation.

Les scientifiques de l'université Massey en Nouvelle-Zélande ont constaté que ; les personnes qui avaient tendance à être de gros buveurs ressentaient plus de douleur après une séance d'entraînement. 

# 5. ÉVITER L'ALCOOL ET BOIRE DE L'EAU VOUS AIDE À RESTER HYDRATÉ

Giphy

Il n'y a rien de pire que de se sentir déshydraté pendant une séance d'entraînement. Peu importe la quantité d'eau que vous buvez, ajouter de l'alcool peut influencer le fait de rester bien hydraté.

L'hydratation, boire de l'eau est la clé de la performance sportive ou de la musculation, car il est nécessaire à toutes les réactions génératrices d'énergie .

boire eau énergie performance physique hydratation santé progrès

Buvez de l'eau pour rester bien hydraté

Selon le Dr Balduzzi, l'alcool est un diurétique. En fait, après avoir bu, votre cerveau libère une série d'hormones qui envoient le signal à vos reins lui demandant d'augmenter significativement, la production d'urine pour aider le corps à s'en débarrasser.

Dans le même ordre d'idée, il explique que ; puisque vos reins travaillent en collaboration avec votre foie pour métaboliser l'alcool ; votre corps extrait les minéraux essentiels qui jouent un rôle important dans la santé de vos os, votre pression artérielle, etc.

Perdre ces minéraux (et de l'hydratation) aura certainement un impact négatif sur votre progrès et votre forme physique sur le long terme.

# 6 S'abstenir de l'alcool pour le clarté de votre esprit

alcool affecté clarté esprit qualité vie

Vous serez plus lucide sans alcool

L'alcool diminue la fonction de l'esprit à travers divers processus. Ce sujet a un impact sur de nombreuses fonctions hormonales dans le cerveau dans les minutes qui suivent sa consommation. Outre cela, la consommation d'alcool ralentit le métabolisme du glycogène. Cela signifie que le cerveau reçoit moins de glycogène, il n'a donc pas beaucoup d'énergie. Une étude a montré qu'une consommation excessive d'alcool ; peut avoir des effets évidents, tels que des nausées, des problèmes cognitifs et même neurologiques.

Quand votre système, votre corps ne contiennent pas d'alcool ; vous pouvez réaliser votre plein potentiel. Puisque l’alcool ne le cache pas. Étant donné que l'esprit joue un rôle important dans tous les exercices favorisant la motivation et la concentration ; il convient d'éviter toute diminution de la fonction mentale due à l'alcool. Ainsi vos séances d’entraînement seront probablement beaucoup mieux, vous serez plus focus, plus efficace et vous allez améliorer la qualité de votre vie.

# 7 S'abstenir de l'optimiser votre performance

alcool performance sportive blessure énergie

Vous serez au sommet de votre forme en évitant de boire

Une fonction mentale diminuée peut également être très mauvaise chose. Surtout quand il s'agit de la performance. Vous pourriez ne pas avoir le même niveau de concentration mentale que sous l'effet de l'alcool.

Une étude a montré que consommer de l’alcool  peut réellement réduire vos performances sportives. En fait si vous êtes vraiment sérieux dans ce que vous faites peut être il serait mieux de tout simplement l’éviter.

Autres études sur les athlètes masculins et féminins ont montré que; ont montré que l'alcool peut également augmenter la perte de force associée aux dommages musculaires induits par l'exercice. Cependant, "cela ne peut se produire que lorsque le niveau de lésion musculaire est assez important, plutôt que les dommages et douleurs modérés que vous pourriez subir après une séance d'entraînement intense contre la résistance"; a déclaré Matthew Barnes chercheur à la Massey University en Nouvelle-Zélande.


En raison des nombreux processus susmentionnés sur lesquels l'alcool peut avoir un impact négatif, les performances en matière de résistance en ressentent également les effets. Lorsque vous n'êtes pas bien hydraté, lorsque vous n’avez pas bien récupéré, comment pouvez-vous espérer obtenir une performance optimale ? 

Consommer de l'alcool affecté seulement votre performance sportive, mais augmentent également votre risque de blessure.

Barnes, a déclaré qu'en ce qui concerne l'impact de l'alcool sur la performance, les effets principaux influencent les activités d'endurance, les exercices de cardio telles que la course ou le cyclisme, "probablement à cause d'une mauvaise coordination et du stress.  En effet, l'étude publiée dans la revue Alcohol and Alcoholism, des chercheurs ont découvert que les cyclistes masculins qui buvaient environ trois verres avant de sauter sur un vélo ont vu leur puissance diminuer légèrement. Mais ces changements peuvent ne pas être pertinents dans le monde réel. Il est - ou devrait être - très rare qu'une personne consomme de l'alcool avant un entraînement d'endurance ou de force ou une compétition, mais qui sait...

# 8 S'abstenir de l'alcool pour améliorer votre niveau d'NRJ

Giphy

De fortes doses peuvent aussi avoir un impact direct sur la synthèse des protéines ; et la réponse inflammatoire du corps après l'exercice; Et donc qui peuvent nuire à la récupération et à l'adaptation.

L'alcool a tendance à limiter le métabolisme d'autres substances dans le corps. L'hydrate de carbone est l'une de ces substances. En limitant le métabolisme des glucides, les niveaux de glycogène dans les muscles sont limités. En outre, cela signifie que la fatigue s'installe plus tôt, votre endurance, votre  force et votre vitesse sont compromises. Ainsi après 1 à 2 jours sans alcool vous devrez constater une amélioration du votre niveau d’NRJ. Votre entrainement semblera probablement plus court et de meilleure qualité. Vous ne verrez peut-être pas de changement immédiatement, mais avec le temps, la croissance et la récupération accrues feront vraiment la différence.

Quelle quantité d'alcool est OK ?

On suppose que boire avec modération est bon pour la santé. Mais il ne s'agit pas d'une question de quantité. Ce qui est plus préoccupant est l’impact que l’alcool a sur votre performance, votre récupération, et ses effets néfastes à long terme sur la santé, tant physique que mentale », a déclaré Matthew J. Barnes de l’École de sport et d'exercice, de l’université Massey, en Nouvelle-Zélande. "C'est une toxine et un dépresseur, et doit donc être consommé avec modération."

Cela est vrai pour les athlètes et les non-athlètes

En effet, Barnes a déclaré que boire beaucoup d'alcool peut être "préjudiciable à la récupération, à la synthèse des protéines, à la production d'hormones et à la fonction immunitaire. Des quantités plus basses pourraient être réalistes, et n'auront certainement pas le même effet".

En fait, si vous vous entraînez, c'est bien. Mais si vous sautez votre repas de récupération ; et préférez plutôt obtenir votre apport calorique en alcool ; par exemple, une "bière pour la récupération" cela nuira à la capacité de votre corps à reconstituer ses réserves de glycogène. 


Résultat :   Ainsi, après un entraînement qui endommage les muscles, comme soulever des poids ou faire du sprint ; vos muscles ne fonctionneront peut-être pas de manière optimale avant trois à cinq jours. Cela peut également avoir des effets secondaires néfastes qui peuvent affecter bien plus que votre récupération musculaire.

"Cela aura certainement, un effet négatif sur votre testostérone, essentiel pour l'adaptation à l'exercice" déclare Barnes. En plus des taux de cortisol vont augmenter alors que les taux de testostérone vont diminuer éventuellement un rétrécissement des testicules. Par conséquent, il est fort probable que vous voyez apparaître les «seins de bière » chez les hommes ; et des perturbations hormonales dans le système de reproduction chez la femme.

De fait, "si vous consommez beaucoup d'alcool, vous passez également de la combustion de graisse en tant que source d'énergie à la conservation de graisse", explique Barnes. Pas génial tout ça hein, surtout si vous êtes préoccupé par votre forme physique.

Effet de l'alcool sur le corps d'un  sportif

quelle quantité d'alcool bière vin effet corps

L'alcool affecté à notre corps de façon générale

Ainsi, si après votre séance d'entraînement, vous vous réhydratez correctement; vous vous relaxez avec une bière ou un verre de vin en fin de journée devrait être correct .

risque santé fatigue quantité alcooleffet corps

Même Arnold fait attention avec sa consommation

Mais si vous faites toujours la fête et la consommation plus de 3,5 à 5 verres d'alcool par nuit attendez-vous à une baisse des performances pouvant durer jusqu'à au moins cinq jours. En plus, sur le long terme, la consommation excessive d'alcool peut augmenter le risque d'effets sur votre santé; tels que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer, les maladies du foie...

Boire de l'alcool est-il mauvais pour vous ?

Cela peut certainement l'être.

Ce que j'ai appris de l'alcool :

  1. Affecte vos gains de manière négative
  2. Fatigue
  3. La violence
  4. Risque de blessures
  5. Perte de productivité
  6. Problèmes familiaux
  7. ...

Certaines personnes les moins en santé que je connais ne boivent pas du tout. En fait je connais même quelqu'un qui est décédé prématurément après avoir trop bu.

Cependant ...

En fait, personnellement quand je voyage si l’occasion se présente de goûter, je dis, bien goûter à des bières de différentes régions je n’hésite pas. Question d’essayer une bière que je n'ai jamais bue auparavant. En effet, je suis bon à me limiter à 1-2 verres.

Je tenais aussi à préciser que :

Si votre physique est quelque chose qui compte pour vous pensez-y avant de vous lancer.  Moi je me limite à je me limite à une à deux bières à l’occasion!

Dernière pensée

En fin de compte, ne pas boire fera de vous une personne meilleure. En effet, vous améliorerez vos résultats, vous serez en forme et aurez la pêche au quotidien. Vous constaterez une amélioration de la force, de votre sommeil de la concentration, de la motivation, de l'endurance, de la récupération... Les calories que vous consommez dans la bière peuvent mener à un gain de graisse inutile, et c’est le moindre de vos soucis.

Pour terminer :

À vrai dire, si l'alcool vous met mal à l’aise, ou vous fait vous sentir mal ne le buvez tout simplement pas ! Par contre si vous en êtes un fan je pense qu'il est préférable de le garder dans la plage de 1 à 2 boissons.

Avez-vous aimé cet article? 

Combien de verre d'alcool moyenne consommez-vous en ce moment?

Qu'allez-vous essayer de mieux pour réduire cette quantité?

Quels conseils pour boire moins déjà?

Un séjour sans faille

Merci d'avoir lu

Partagez-le avec un ami ou un membre de la famille qui pourrait utiliser ces quelques conseils!

Jusqu'à la prochaine communication gardez la pêche 

Avec Amour et Gratitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page